10 min lu

La Puce 5G ou Gabriel-Chip 5G pour la téléphonie mobile 5G de nouvelle génération

La Puce Gabriel-Technologie 5G ou Gabriel-Chip 5G : Une nouvelle génération de puces pour une forte réduction des effets induits sur le cerveau par les interférences et rayonnements de types 5G.

La Puce Gabriel-Technologie 5G ou Gabriel-Chip 5G est bien-évidemment compatible avec tous les autres réseaux actuels 4G, 3G, 2G, Wi-Fi, Bluetooth...


Gabriel-Technologie FR - Puce 5G ou Gabriel-Chip 5G

Référence pour votre précommande :

  •  Puce Gabriel 5G ou Gabriel-Chip 5G  : DEGDM60SI88

Lien vers le site officiel Gabriel-Technologie : https://shop.gabriel-technologie.com/home/product/DEGDM60SI88


Comme toutes les puces, la Puce Gabriel-Technologie 5G ou Gabriel-Chip 5G est à coller à l'arrière d'un Smartphone, tablette, ordinateur, ou tout autre équipement équipé d'une technologie de type 5G. La Puce Gabriel-Technologie 5G est bien évidemment compatible avec les technologies de générations inférieures (4G, 3G, 2G etc.).

Gabriel-Technologie FR - Implantation Puce 5G ou Gabriel-Chip 5G


Gabriel-Tech GmbH précise que les effets sont scientifiquement fondés et prouvés dans plusieurs études, avec différentes personnes testées et chacune avec des résultats très significatifs.


Tests et mesures sur le cerveau

Document d'origine en allemand, à télécharger :

Nota : Le document ci-dessous est issu d'une traduction automatique réalisée par le navigateur Google et Reverso. Bien que ce moyen soit très performant, et malgré les relectures et/ou les ajustements, cette méthode ne propose pas nécessairement des traductions exactes au sens de traductions certifiées. Toutefois ces traductions automatiques peuvent s'avérer cependant suffisantes pour en comprendre leur sens général, tout en rappelant que seuls les documents originaux sont à considérer comme références.


Mesures de test EEG : iPhone 12 Pro 5G

Les test et mesures ont été effectués sur 2 Smartphones :

  • Smartphone : Apple iPhone 12 Pro 5G / Numéro de série IMEI : 356692115819322
  • Smartphone : Apple iPhone 12 Pro 5G / Numéro de série IMEI : 356697115504691 

Technologie de déparasitage Gabriel utilisée : Puce Gabriel (5G) / Gabriel-Chip (5G) : GDM60SI88


Méthodologie de recherche

Dans les mesures disponibles, treize sujets en bonne santé neurologique (sept mâles, six femelles) ont été testés. Le test par électroencéphalogramme (EEG) a été effectué en position assise pendant 30 minutes par condition expérimentale. Après une mesure de base (1 minute) sans exposition au téléphone mobile, l’iPhone 12 Pro (fabricant : Apple) a été allumé pendant 30 minutes en mode 5G. Dans une deuxième condition de test, la puce Gabriel 5G a été placée sur l’iPhone 12 Pro et le smartphone a été testé pendant 30 minutes en mode 5G. Les conditions expérimentales ont été effectuées sur tous les sujets dans un ordre aléatoire afin d’éviter les effets d’ordre.

L’activité électrique cérébrale a été enregistrée au moyen d’un EEG ultra-haute densité (ANT neuro) mobile de 256 électrodes montées sur la surface de la tête selon le système international 10/5. Les mouvements électrooculaires (verticaux et horizontaux) ont été enregistrés comme variables de contrôle à partir de deux électrodes.

Les données EEG ont été obtenues après correction des artéfacts électrooculaires et électromyographiques d’une transformation de Fourier rapide et après une analyse spécifique à la fréquence pour les bandes de fréquence delta (0,5-3,5 Hz), thêta (3,5-7,5 Hz), alpha (7,5-12,5 Hz), bêta-1 (12,5-18,0 Hz), Bêta-2 (18,0-24,0 Hz), Bêta-3 (24,0-30-0 Hz), Gamma-1 (30,0-45,0 Hz), Gamma-2 (45,0-60,0 Hz), Gamma-3 (60,0-75,0 Hz).

Les différentes bandes de fréquence indiquent différents états d’éveil et d’activation psychophysiologique du cerveau (relaxation/fatigue/stress, etc.). Dans une autre étape, on a procédé à la localisation des sources d’activation EEG, qui permettent de déterminer l’origine du signal EEG mesuré à la surface de la tête. Les données de l’EEG ont été soumises à des techniques d’inférence statistique (analyse de la variance, tests post-hoc avec correction de Bonferroni) par zone cérébrale (système limbique, cortex frontal, central, temporel, pariétal et occipital). Le niveau de signification statistique a été fixé à p < 0,05 pour tous les tests.


Résultats

Les résultats des mesures EEG sont représentés sur la figure 1+2. Les résultats de l’activation de la source EEG dans le cerveau montrent, pendant l’exposition 5G, de fortes activations dans tout le spectre de fréquences de thêta à gamma, y compris dans les couches les plus profondes du cerveau (notamment le système limbique).

Ces activations du stress commencent déjà après une à deux minutes d’exposition à la 5G. Si l’on utilise la puce Gabriel 5G, les activations de stress dues à l’exposition à la 5G diminuent considérablement après deux à trois minutes. Dans les couches profondes du cerveau (système limbique), l’utilisation de la puce Gabriel 5G n’entraîne plus d’activation du stress par l’exposition à la 5G.

Les résultats du test inférenciel montrent des effets hautement significatifs de la puce Gabriel 5G pour le système limbique [F(2, 10) = 29,72, p = 0,003], ainsi que pour le système frontal [F(2, 10) = 9,02, p = 0,01], central [F(2, 10) = 14,58, p = 0,007], pariétal [F(2, 10) = 18,74, p = 0,006], [F(2, 10) = 12,42, p = 0,009] et cortex occipital [F(2, 10) = 9,02, p = 0,01]. 

Les résultats des mesures EEG disponibles indiquent un effet positif de l’utilisation de la puce Gabriel 5G, qui réduit considérablement les activations du stress cérébral dues à l’exposition au 5G au moyen de l’iPhone 12 Pro d’Apple.


Gabriel-Technologie FR - Tests EEG sur les modifications de l'activité du cerveau im01
Gabriel-Technologie FR - Tests EEG sur les modifications de l'activité du cerveau im02
Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel


Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel im01

Figure 1 : Activation de la source EEG par l’iPhone12 Pro sans protection (à gauche) et par la puce Gabriel 5G pendant l’exposition 5G (à droite). Rouge = très forte activation, bleu = très faible activation. Les résultats montrent des activations très fortes lors d’une exposition de 5 G sans mesure de protection, notamment dans les régions du cerveau (système limbique). Lorsque la puce Gabriel 5G est utilisée, ces activations de stress provoquées par l’exposition à la 5G sont nettement réduites, les activations du système limbique ne se produisent plus chez les sujets


Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel im02

Figure 2 : Activation de la source EEG par l’iPhone12 Pro sans protection (à gauche) et par la puce Gabriel 5G pendant l’exposition 5G (à droite). Rouge = très forte activation, bleu = très faible activation. Les résultats montrent des activations très fortes lors d’une exposition de 5 G sans mesure de protection, notamment dans les régions du cerveau (système limbique). Lorsque la puce Gabriel 5G est utilisée, ces activations de stress provoquées par l’exposition à la 5G sont nettement réduites, les activations du système limbique ne se produisent plus chez les sujets.


Le système immunitaire et la respiration cellulaire/bioénergétique mitochondriale signalent une alarme après seulement 30 minutes d'appel téléphonique 5G

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel im03

Le système immunitaire et la respiration cellulaire/bioénergie mitochondriale tirent déjà la sonnette d’alarme après un appel de 5G de 30 minutes. L’utilisation de la puce Gabriel 5G réduit ces effets induits par 5G.

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel im04

Déjà après un appel de 5 G d’une demi-heure avec l’iPhone 12 d’Apple, le taux de consommation d’oxygène maximal possible dans la cellule est réduit à près de la moitié de sa valeur initiale. En utilisant la puce Gabriel 5G sur l’iPhone 12, on obtient une valeur supérieure à la valeur initiale.

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets de la Puce Gabriel im05

Déjà après un appel de 5 G d’une demi-heure avec l’Apple iPhone 12, la capacité respiratoire de réserve mitochondriale dans la cellule chute à plus de la moitié de sa valeur initiale. Si l’on utilise la puce Gabriel 5G sur l’iPhone 12, la baisse n’est pas aussi importante, et après 90 minutes, la valeur de départ est presque retrouvée.


Des études scientifiques récentes montrent que l’exposition répétée à des champs électromagnétiques peut modifier les réponses immunitaires chez l’homme. En cas d’exposition à des rayonnements à la tête, par exemple au moyen d’un smartphone compatible 5G, le cerveau subit de fortes activations de stress. Les couches les plus profondes du cerveau peuvent également être touchées.

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im01

Figure 3A. Les téléphones portables 5G peuvent provoquer de fortes activations du stress dans le cerveau, y compris dans les couches les plus profondes, comme le système limbique. Les cercles rouges montrent des zones du système limbique qui sont stimulées par l’exposition aux rayonnements 5G.

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im02

Figure 3B. Les téléphones portables 5G ont notamment permis d’observer une charge sur la glande pinéale, qui produit l’hormone du sommeil, la mélatonine. Une perturbation de la production de mélatonine peut avoir de graves conséquences pour la santé.

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im03

Figure 3C. Les téléphones portables 5G ont notamment permis d’observer l’activation des régions du tronc cérébral.


"Cartographie" des cytokines et de leurs récepteurs dans le cerveau

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im04

En cas d’irradiation par 4G (iPhone 10), les zones cérébrales concernées sont celles qui sont responsables des points de signal des réactions immunitaires, ici la production de cytokine. Sur la droite se trouve une cartographie des régions du cerveau les récepteurs spécifiques de cytokines responsables de différents processus du système immunitaire. Le rayonnement du smartphone de l’iPhone X affecte surtout les thalamus, les hypothalamus et les régions frontales du cerveau. L’activation électrique de l’extérieur par le smartphone permet de modifier la réponse immunitaire, qui est également commandée par ces zones par des neuroimpulsions électriques. Les systèmes récepteurs concernés sont notamment IL-1R/IL-1, IL-6R/IL-6, TNF

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im05


Les récepteurs de cytokines transmettent des signaux extracellulaires dans des cellules et/ou les transmettent à l’intérieur de celles-ci. Ils participent ainsi à la régulation d’une série de processus cellulaires. Grâce à la liaison de cytokines spécifiques, les récepteurs déclenchent différentes cascades de signaux à l’intérieur des cellules, par exemple la voie de signalisation JAK-STAT. La réponse biologique varie en fonction du type de récepteur et du type de cellule, mais elle conduit généralement à l’expression de protéines régulatrices qui contrôlent par exemple le cycle cellulaire, la prolifération, les processus inflammatoires ou la libération d’immunomédiateurs (par exemple d’autres cytokines). On distingue différents groupes de récepteurs de cytokines : les récepteurs d’interleukine pour l’IL-2, l’IL-3, l’IL-4, l’IL-5, l’IL-7, l’IL-9, l’IL-11, l’IL-12 et d’autres interleukinesSource : récepteur de cytokine - DocCheck Flexikon récepteurs d'interleukine pour IL-2, IL-3, IL-4, IL-5, IL-7, IL-9, IL-11, IL-12 et autre interleukines Sourceÿ: Récepteur des cytokines - DocCheck Flexikon

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im06

En cas d’irradiation par 5G (iPhone 12 Pro), toutes les zones du cerveau responsables des points de signalisation des réactions immunitaires, ici la production de cytokines, sont touchées. Les radiations pénètrent très profondément dans le cerveau et couvrent une grande partie du système limbique, notamment l’hypothalamus, le thalamus, l’hypophyse, l’hippocampe et le tronc cérébral (medulla oblongata). L’activation électrique de l’extérieur par smartphone (iPhone 12 Pro) permet de modifier la réponse immunitaire, qui est également commandée par des neuroimpulsions électriques. Dans ce cas, le système immunitaire risque d’être complètement perturbé, notamment les systèmes récepteurs IL-1R/IL-1, IL-6R/IL-6, IL-2RA, TNF


Solution

Suppression des interférences 5G de sorte que les régions du cerveau dans lesquelles se trouvent les récepteurs de cytokines ne soient plus affectées. Grâce à la puce Gabriel 5G, les régions du cerveau concernées dans lesquelles les récepteurs de cytokines sont protégés sont protégées. Le rayonnement 5G n’atteint plus les couches profondes du cerveau dans lesquelles se trouvent les récepteurs de cytokine

Gabriel-Technologie FR - Tests EEG - Effets sur le cerveau im07



Nota : Ce document est issu d'une traduction automatique réalisée par le navigateur Google et Reverso. Bien que ce moyen soit très performant, et malgré les relectures et/ou les ajustements, cette méthode ne propose pas nécessairement des traductions exactes au sens de traductions certifiées. Toutefois ces traductions automatiques peuvent s'avérer cependant suffisantes pour en comprendre leur sens général, tout en rappelant que seuls les documents originaux sont à considérer comme références.


Pour des raisons légales, nous soulignons que la Technologie-Gabriel n'est ni un médicament, ni un produit médical. 


Tous droits de reproduction réservés / Gabriel-Technologie FR / JP Auvolat